Les avocats de Nafissatou Diallo rejettent l'immunité avancée par DSK

le
0
Les avocats de Nafissatou Diallo ont contre-attaqué lundi à New York, affirmant que l'immunité invoquée par Dominique Strauss-Kahn n'avait «absolument aucune valeur».

Les avocats de Nafissatou Diallo demandent au tribunal de rejeter totalement la requête de DSK dans la procédure civile à New York. Ils ont ainsi répliqué lundi aux arguments développés fin septembre par les conseils de DSK. Ceux-ci avaient plaidé le classement de la plainte au civil de la femme de chambre qui accuse l'ancien patron du FMI d'avoir tenté de la violer dans une suite du Sofitel de Manhattan.

Selon Mes Thompson et Wigdor, Dominique Strauss-Kahn ne pouvait pas bénéficier de cette immunité en tant que directeur général du FMI. La convention de 1947 sur «les privilèges et immunités des institutions spécialisées des Nations Unies» et le droit coutumier international, invoqués par les conseils de l'ancien ministre, ne s'appliqueraient pas, selon les avocats de la femme de chambre qui développent cette partie de leurs conclusions dans un long mémoire. M. Strauss-Kahn «ne bénéficie pas d'une immunité absolue», concluent-ils.

A l'appui de leur argumen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant