Les avocats à la conquête du marché du conseil

le
0
La profession organise le lancement de l'acte d'avocat.

À défaut d'avancée sur le financement de la garde à vue, les avocats célèbrent jeudi une autre victoire: l'avènement de l'acte d'avocat, textuellement «l'acte contresigné par un avocat».

Alors que la réforme de la garde à vue impose le rôle des robes noires sur le terrain des droits de la défense - noble mais pas toujours rémunérateur -, cette nouvelle loi promulguée le 28 mars dernier vise à développer un autre pan de l'activité des avocats: le conseil. À en croire la véritable guérilla qui a précédé à l'instauration de l'acte d'avocat, le marché est convoité. Notaires et avocats sont en concurrence sur ce terrain, qui constitue pour les deux professions un moyen d'accroître un chiffre d'affaires rogné par la crise. Le contentieux ne constitue plus pour les avocats, une profession en extension permanente, une activité suffisante.

Les cousins ennemis du droit se livrent également une guerre d'image. Seuls à pouvoir délivrer des actes authentiques, qu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant