Les avertisseurs de radars alerteront désormais sur les «zones dangereuses»

le
0
Un accord a été conclu vendredi entre le ministère de l'Intérieur et les représentants de l'Association française des Fournisseurs et utilisateurs de technologies et d'aide à la conduite.

Les avertisseurs de radars, que le gouvernement entend interdire, vont être transformés en appareils «permettant de signaler les zones dangereuses», en vertu d'un accord conclu vendredi entre le ministère de l'Intérieur et les fabricants du secteur.

«S'agissant du respect de la limitation de vitesse, il a été convenu que les avertisseurs de radars seront transformés en assistants d'aide à la conduite permettant de signaler les zones dangereuses», selon un communiqué du ministère. Grâce à ces outils, «les zones dangereuses seront ainsi signalées sur la longueur de l'itinéraire afin de permettre aux automobilistes d'adapter leur vitesse en fonction des limitations et des circonstances», selon le texte.

Un maintien déguisé des avertisseurs ?

L'accord a été conclu lors d'une réunion entre le ministre de l'Intérieur et les représentants de l'Association française des Fournisseurs et utilisateurs de technologies et d'aide à la conduite (Afftac). Lors de cette ré

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant