Les autoroutes éteignent la lumière

le
0
Les conducteurs roulent plus lentement et sont plus vigilants dans l'obscurité.

En 2002, l'association internationale pour la protection du ciel nocturne avait demandé à l'Unesco de classer la nuit comme patrimoine mondial de l'humanité. Une belle intention pour retrouver la pureté d'un ciel étoilé en faisant reculer la pollution lumineuse.

Mais cette volonté de renouer aujourd'hui avec le noir n'est pas que d'ordre écologique. Elle a également pour but de faire progresser la sécurité routière. Diverses études ont révélé que des routes non éclairées entraînaient plus d'inconfort et donc plus de vigilance. La vitesse baissant, les accidents chutent également. Une affirmation qui a ses détracteurs mais qui suscite de plus en plus d'intérêt. Le noir gagne du terrain. Déjà sans éclairage en rase campagne, les autoroutes éteignent la lumière aux abords des agglomérations. Départements et villes s'y mettent aussi. Si bien que le Certu (Centre d'études sur les réseaux, transports, urbanisme et constructions publiques) s'est attelé à la t

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant