Les autoroutes espagnoles au ralenti

le
0
Le trafic du réseau est revenu à ses niveaux de 1998. Dix tronçons en cessation de paiements.

Il y a deux façons de se rendre en voiture de Madrid à Tolède. La première est l'autopista AP 41: 89 kilomètres avalés en une heure et une minute, selon les sites Internet. Sur cette autoroute, les péages coûtent 7,25 euros. Seconde option, l'autovía A 42. Sur cette quatre-voies, le trajet de 74 kilomètres prend une heure et onze minutes, mais il est gratuit. Du coup, seuls les touristes suivant leur GPS et des VRP défrayés déboursent 7,25 euros pour gagner 10 minutes.

Non seulement l'AP 41 est quasiment déserte, avec 1.600 véhicules par jour, mais elle est en cessation de paiements. Tout comme neuf autres autoroutes d'Espagne, situées majoritairement aux alentours de Madrid. Un symbole de la crise économique et du dégonflement de la bulle des infrastructures, qui avait enflé jusqu'en 2007-2008.

L'utilisation du réseau autoroutier payant a chuté de 27 % e...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant