Les autorités égyptiennes nient avoir menacé Amal Clooney

le
0
Les autorités égyptiennes nient avoir menacé Amal Clooney
Les autorités égyptiennes nient avoir menacé Amal Clooney

Décidément, Amal Clooney a envie d'en découdre avec la justice égyptienne. La célèbre avocate britannique, qui défend l'un des journalistes d'Al-Jazeera que Le Caire a refusé de libérer jeudi, a révélé samedi avoir été menacée d'arrestation en février dernier alors qu'elle s'apprêtait justement à épingler dans un rapport la justice du pays. Le Caire assure de son côté ne jamais avoir empêché la célèbre avocate britannique d'entrer sur son territoire.

Le 10 février dernier était rendu public un rapport réalisé pour le compte de l'Association internationale du barreau fustigeant le manque d'indépendance de la justice égyptienne. Son auteure n'était autre qu'Amal Alamuddin, célèbre avocate britannique d'ascendance libanaise, mariée depuis septembre dernier à l'acteur George Clooney. Dans une interview samedi au Guardian, l'épouse du comédien a assuré avoir subi des menaces «au moment de publier le rapport». «Ils ont commencé par nous interdire de le faire au Caire. Ils ont demandé: Est-ce que le rapport critique l'armée, la justice ou le gouvernement ? On a répondu : Oui... Dans ce cas, vous risquez d'être arrêtés, ont-ils dit alors», confie l'avocate.

La réaction du Caire aura pris 24 heures. «Les autorités égyptiennes n'ont pas empêché Mme Clooney de venir en Egypte, il n'y a aucune mesure faisant obstacle à sa venue, rien n'empêche son entrée à n'importe quel moment», a répliqué dimanche le ministère de l'Intérieur dans un communiqué rapporté par l'agence de presse officielle Mena. «Elle devrait dire exactement qui lui a dit cela, pourquoi ne pas préciser dès le début qui lui a dit cela ?», a demandé le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Hani Abdel Latif, ajoutant : «Nous n'avons rien contre elle.»

La justice du Caire trop dépendante du pouvoir, selon Amal Clooney

Le Caire a pourtant toutes les raisons d'avoir une dent contre l'avocate : très critique envers le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant