Les autorités afghanes disent avoir repris le contrôle de Kunduz

le
0
 (Actualisé avec responsables gouvernementaux, taliban, armée 
US) 
    KABOUL, 4 octobre (Reuters) - Les forces de sécurité 
afghanes ont repris le contrôle de la plus grande partie de la 
ville de Kunduz, mardi, au lendemain d'une nouvelle incursion 
des taliban, même si des combats sporadiques ont toujours lieu, 
ont déclaré des responsables gouvernementaux afghans. 
    Sur les réseaux sociaux, des partisans des taliban affirment 
de leur côté que les combattants islamistes sont toujours au 
coeur de la ville après avoir atteint lundi son centre sans 
rencontrer, semble-t-il, de grande résistance. 
    Lundi matin, les taliban ont percé les défenses des forces 
gouvernementales et sont entrés dans Kunduz, réitérant leur plus 
grand fait d'arme depuis l'intervention militaire américaine en 
2001. Il y a près d'un an, ils avait fallu deux semaines aux 
troupes afghanes pour les en déloger.   
    L'attaque de Kunduz, couplée à d'autres offensives des 
islamistes dans la province de Helmand, dans le sud du pays, et 
d'Uruzgan, au centre, expose la faiblesse du gouvernement afghan 
au moment où celui-ci s'apprête à rencontrer à Bruxelles des 
donateurs internationaux susceptibles de débloquer des milliards 
de dollars d'aide. 
    A Washington, le porte-parole du Pentagone, Jeff Davis, a 
estimé que l'incursion des taliban à Kunduz ressemblait plus à 
une opération coup de poing qu'à une offensive coordonnée. 
    Le porte-parole du ministère afghan de la Défense, Dawlat 
Waziri, a assuré de son côté qu'aucun des postes de contrôle 
militaire situés aux entrée de la ville n'avait été abandonné. 
    Selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Sediq 
Sediqqi, les autorités de Kaboul cherchent à comprendre comment 
les taliban ont réussi à s'infiltrer dans Kunduz en dépit des 
mesures de sécurité mises en place pour éviter une répétition de 
la débâcle de l'an dernier. 
    "Pour le moment, nous nous concentrons sur le nettoyage de 
la ville", a-t-il ajouté.  
    Soutenus par des forces spéciales américaines, des soldats 
et policiers ont entrepris de reprendre le contrôle de Kunduz 
pendant la nuit, a indiqué le chef de la police locale, Qasim 
Jangalbagh. 
    "Nous avons reçu des renforts et nous bénéficions d'un 
soutien aérien", a-t-il dit. "Plus de 25 ennemis ont été tués 
pour le moment et nous avons repris plusieurs secteurs. Nous 
nous sommes engagés à nettoyer la ville." 
    Cinq membres des forces afghanes ont été tués et 13 autres 
blessés, a indiqué pour sa part Dawlat Waziri. 
    Un hélicoptère américain a mené une frappe dans la nuit et 
d'autres sont positionnés autour de la ville pour intervenir si 
nécessaire, a déclaré un responsable de l'armée américaine à 
Kaboul. 
 
 (Bureau de Reuters en Afghanistan; Julie Carriat et Tangi 
Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant