Les automobilistes interpellent les candidats à l'Élysée

le
3
L'association 40 millions d'automobilistes suggère un allégement du permis à points.

Poids lourds du lobbying automobile, 40 millions d'automobilistes, l'Union nationale des automobile clubs et l'Automobile club de France se sont mobilisés hier pour interpeller les candidats à la présidentielle sur l'avenir de ce secteur, malmené selon eux par des politiques restrictives ces dernières années.

Permis à points, radars, apprentissage de la conduite, sécurité routière, environnement... Plusieurs thématiques, appuyées par les derniers constats chiffrés, ont été soumises aux différents candidats à l'Élysée sous forme de questionnaire. Une apostrophe qui a pour but de «connaître leur position et leur vision quant à la place qu'ils entendent donner à l'automobile en France», résume Louis Derboulle, président de 40 millions d'automobilistes. Leurs réponses seront publiées, ont prévenu les différentes associations, de sorte que chaque électeur puisse faire «un choix en toute connaissance de cause».

Formation post-permis

En tout premier lieu,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8563837 le samedi 11 fév 2012 à 09:00

    Il y aura coup de pied en touche

  • 11881561 le samedi 11 fév 2012 à 08:01

    ENFIN !

  • jthom41 le samedi 11 fév 2012 à 06:45

    c'est une bonne chose, j'ai hâte de connaitre leurs réponses!!