Les autocars se marient

le , mis à jour à 08:55
1
Les autocars se marient
Les autocars se marient

Mauvaise nouvelle pour les amateurs du voyage par autocar. La consolidation de ce marché va rimer avec augmentation du prix des billets. Mercredi, l'allemand FlixBus, poids lourd européen du secteur, a annoncé le rachat d'un de ses concurrents, l'écossais Megabus — uniquement ses lignes continentales. Une concentration qui fait suite à un premier mariage dans le secteur. Mi-juin, Ouibus, filiale de la SNCF, et Starshipper, un regroupement de 32 autocaristes français, avaient déjà célébré leur union. Conséquences, dix mois après la libéralisation du transport par autocar, des cinq acteurs qui se sont lancés dans l'aventure, il n'en reste plus que trois : deux français, Ouibus et Isilines -- filiale de Transdev —, et FlixBus.

 

VIDEO. FlixBus, une nouvelle compagnie de cars longue distance européenne

 

Une concentration qui aura des conséquences sur le portefeuille des voyageurs. « A moyen terme, il faut s'attendre à une hausse des prix de 8 % à 15 % », prédit Pierre Gourdain, directeur général de FlixBus France. Pas vraiment une surprise. Depuis l'ouverture de ce marché à l'été 2015, dans le cadre de la loi Macron, les autocaristes se livrent une véritable guerre des prix. Des voyages de plusieurs centaines de kilomètres sont ainsi parfois vendus pour 1 €  ! Une bataille sans merci, à coups d'arguments commerciaux, comme des sièges plus confortables que le concurrent, l'accès au wi-fi dans les véhicules... L'objectif est double : attirer et fidéliser les voyageurs à ce mode de transport longue distance relativement nouveau pour les Français.

 

Une stratégie coûteuse, de plusieurs centaines de millions d'euros, qui explique qu'aujourd'hui aucun des trois autocaristes n'est aujourd'hui rentable. Chez FlixBus France, on reconnaît ainsi que seules 15 % des lignes sont à l'équilibre. « Nous espérons atteindre la rentabilité dès le milieu de l'année prochaine », table Pierre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Renjik il y a 5 mois

    Encore un nulle économique sur Boursorama, qui devrait mieux choisir ses fils d'actualité (cf. Yahoo Finance). Bien sûr que les billets doivent augmenter, si les fournisseurs PERDENT de l'argent. Pourquoi, prétendre qu'ils veulent profiter du consommateur. Il s'agit de la même phase que lorsque les opérateurs téléphoniques donnent un téléphone avec l'abonnement.