Les auteurs d'une biographie de Jean-Marie Le Pen mis en examen

le
1
Dans la biographie Le Pen, une histoire bien française, Philippe Cohen et Pierre Péan racontaient que l'ancien patron du Front national confondait les caisses du parti avec son compte en banque.
Dans la biographie Le Pen, une histoire bien française, Philippe Cohen et Pierre Péan racontaient que l'ancien patron du Front national confondait les caisses du parti avec son compte en banque.

"Un boulevard à ragots." Fin 2012, l'ancien patron du Front national avait vivement réagi à la publication de la biographie Le Pen, une histoire bien française. Il n'avait eu de cesse de dénoncer des "propos calomnieux" et avait porté plainte contre les auteurs, Philippe Cohen et Pierre Péan. Les deux journalistes viennent d'être mis en examen pour diffamation publique. "Pour être exact, nous sommes mis en examen deux fois. La première suite à la plainte de Jean-Marie Le Pen, la seconde après celle de Pierrette Lalanne, son ex-femme", explique Pierre Péan.

Les journalistes avaient notamment évoqué dans leur ouvrage un "mélange entre les recettes du Front national et les finances personnelles de son chef". Ils avaient abordé l'affaire Solange Léonet, une dame âgée de 75 ans qui aurait, selon les auteurs, remis "cent vingt mille francs en billets de banque" à Jean-Marie Le Pen. Madame Léonet lui aurait ensuite donné d'importantes sommes en espèces. Peu avant la mort de la veuve, Le Pen aurait été désigné en tant que légataire universel. "Impossible évidemment de connaître exactement le montant [des sommes perçues, NDLR]. Il se chiffre, en tout cas, en millions de francs", expliquait aux auteurs Jean Coupat, ancien secrétaire départemental de Saône-et-Loire. Il fait lui aussi l'objet d'une plainte déposée par Jean-Marie Le Pen.

À sa sortie, le livre avait fait polémique, certains journaux affirmant que Le Pen avait été...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le vendredi 4 oct 2013 à 19:36

    Holland ,il fait quoi avec ses voleurs ...