Les Australiens aux urnes samedi, Turnbull espère une majorité

le
0
    par Matt Siegel 
    SYDNEY, 1er juillet (Reuters) - Les Australiens se rendent 
aux urnes samedi pour les élections anticipées convoquées par le 
Premier ministre Malcolm Turnbull, et ce dernier prévient que 
s'il ne remporte pas la majorité nécessaire pour mener des 
réformes, le pays sera menacé d'un chaos économique. 
    Le chef de la coalition conservatrice a déclenché l'élection 
en mai après avoir dissous les deux chambres du Parlement, 
fustigeant l'intransigeance des sénateurs indépendants qui 
bloquaient son programme de réformes. 
    Vendredi, les derniers sondages laissent entrevoir que les 
Australiens pourraient élire une Chambre haute encore moins 
acquise à sa cause.  
    Le Premier ministre a expliqué vendredi que les petits 
partis, susceptibles de former une coalition avec les 
travaillistes (gauche), n'étaient pas à même de gérer une 
économie affectée par le premier ralentissement du secteur 
minier en des décennies, et d'assainir des finances publiques 
déficitaires depuis des années. 
    "L'alternative, c'est le chaos, l'incertitude, des 
dysfonctionnements, des déficits plus élevés, une dette plus 
élevée, des taxes plus élevées, moins d'investissement, moins 
d'emplois", a-t-il énuméré à la chaîne de télévision Channel 7. 
    Sa coalition devra faire face à une forte opposition du 
parti du Labour, des indépendants et des petits partis comme les 
Verts, qui pourraient ensemble remporter suffisamment de sièges 
pour assurer l'alternance au Sénat, ou rendre le gouvernement 
minoritaire à la Chambre des représentants. 
    Un sondage Fairfax/Ipsos publié vendredi et mené entre le 26 
et le 29 juin donne le Labour et la coalition sortante à 50-50. 
 
 (Julie Carriat pour le service français, édité par Henri-Pierre 
André) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant