Les attaques tchétchènes en Russie sont devenues rares

le
0
Si l'enquête américaine le confirme, les meurtriers de Boston seraient les premiers radicaux islamistes russes - originaires du Caucase du Nord - à commettre un attentat sur le sol occidental.

Cette nouvelle d'un attentat commis par des islamistes russes a pris de court beaucoup de monde dans le pays et particulièrement au Daguestan, cette petite République islamiste frontalière de la Tchétchénie où auraient vécu et étudié les deux frères Tsarnaïev. Le Daguestan reste aujourd'hui la région la plus volatile de tout le Caucase du Nord. Elle concentre le plus grand nombre d'attaques contre les forces de l'ordre.

Pour les Russes néanmoins, les deux frères Tsarnaïev, présentés comme d'origine tchétchène, ne seraient pas des leurs. Telle est la ligne de défense officielle qui semblait émerger à Moscou. «Nous ne les connaissons pas. Ils n'ont pas vécu en Tchétchénie, ils ont vécu et étudié aux États-Unis», a déclaré le président tchétchène, Ramzan Kadyrov.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant