Les attaques en Allemagne font plonger la cote de Merkel

le
0
    BERLIN, 5 août (Reuters) - Le soutien en faveur de la 
politique d'Angela Merkel à l'égard des réfugiés et la cote de 
popularité de la chancelière ont plongé à la suite des attaques 
commises en Allemagne le mois dernier, montre un sondage diffusé 
vendredi par la chaîne publique ARD. 
    Près des deux tiers des Allemands (65%) sont désormais 
mécontents de la politique d'accueil des réfugiés défendue 
depuis un an par la dirigeante conservatrice, qui perd douze 
points en juillet à 47%.  
    En avril 2015, avant le début de la crise migratoire en 
Allemagne, la cote de la chancelière atteignait 75%. 
    Le soutien en faveur du patron de la CSU bavaroise Horst 
Seehofer, qui prône une réduction de l'immigration, grimpe de 11 
à 44%.  
    L'Allemagne a connu cinq attaques depuis le 18 juillet qui 
ont fait 15 morts, dont quatre assaillants, et des dizaines de 
blessés.  
    Deux des agresseurs étaient liés à la mouvance islamiste.  
    Le pays a accueilli l'an dernier plus d'un million de 
réfugiés fuyant la guerre en Syrie, en Afghanistan et en Irak.  
    Le sondage a été effectué auprès de 1.003 personnes les 1er 
et 2 août.  
    Le prochain test pour Angela Merkel est attendu le 4 
septembre, avec l'élection régionale en Mecklembourg-Poméranie 
occidentale, où l'Union chrétienne-démocrate (CDU) de la 
chancelière sera défiée par le parti anti-immigration 
Alternative pour l'Allemagne (AfD).  
    Il y a deux jours, un autre sondage montrait que plus des 
deux tiers des Allemands (69%) n'établissaient pas un lien 
direct entre les deux attaques islamistes du mois dernier et 
l'arrivée massive de réfugiés majoritairement musulmans dans le 
pays.   
 
 (Caroline Copley; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant