Les attaques de loups se multiplient dans le Sud-Est

le
0
La ministre de l'Écologie a mis en place un plan permettant une protection renforcée des troupeaux.

Le loup est aux portes de Grenoble. Plusieurs attaques sur des troupeaux de brebis ont eu lieu ces dernières semaines dans des communes de l'Isère : Revel, La Combe-de-Lancey et Sainte-Agnés, situées à quelques encablures de Grenoble. À l'échelle du département, ce sont 17 attaques de loups qui ont été enregistrées entre janvier et juin. Elles ont provoqué la mort de 58 bêtes. À la même époque l'an dernier, seules 9 attaques pour 12 bêtes tuées avaient été dénombrées. Cette situation provoque l'ire des professionnels. «Les éleveurs et les bergers ne choisissent pas d'exercer ce métier pour compter leurs animaux tués par le loup, dénonce la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) de l'Isère. Si on n'agit pas pour faire diminuer fortement la population de loups, ce sont les bergers et leurs troupeaux qui ne seront plus présents dans les montagnes. Cela aura des conséquences désastreuses pour l'économie montagnarde.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant