Les atouts de la retraite progressive

le
0

La retraite progressive permet aux personnes pressées de partir de commencer à toucher leur retraite, tout en continuant à travailler dans une entreprise. Si ce cumul est sujet à conditions, elle permet de réaliser une transition vers la retraite, en termes de rythme comme de revenus.

Pourquoi choisir la retraite progressive ?
Pourquoi choisir la retraite progressive ?

Le principe de la retraite progressive

Son nom résume bien le principe de la retraite progressive : il s'agit de commencer à toucher sa retraite, mais sans s'arrêter de travailler. En fait, le salarié passe sur un temps partiel, ce qui lui permet d'être entre les deux statuts : celui de salarié et celui de retraité.
La personne qui est en retraite progressive continue de cotiser et de valider ses trimestres. Il est d'ailleurs possible de se surcoter si trop de trimestres ont été validés.
Il faut pour cela avoir l'âge légal de départ en retraite, auquel on retire deux années. Si vous pouvez définitivement partir à 62 ans, vous pouvez donc demander la retraite progressive dès 60 ans.

Retraite progressive : une transition en douceur

Outre le fait qu'elle permet de goûter plus tôt aux joies de la retraite, la retraite progressive est appréciée en cela qu'elle créé une période de transition.
En période de crise, nombre de seniors sont sans emploi au moment de liquider leur retraite, avec les minorations que cela implique. La possibilité d'avoir recours à du temps partiel favorise l'emploi de ces personnes en fin de carrière.
De plus, une retraite à taux plein ne correspond qu'à la moitié du salaire annuel moyen (ou SAM) de la personne. Pour beaucoup de retraités, la division des revenus est un choc, et il faut se préparer à vivre en conséquence. Le recours au temps partiel aide à faire réaliser ce que représente la retraite en termes de ressources.
A noter que cette notion dépend beaucoup de l'assuré et de la quantité de travail partiel qu'il effectuera. En effet, la rémunération d'une retraite progressive en dépend. Par exemple, si une personne fait 40% de temps partiel, elle percevra 60% de sa retraite. C'est ainsi à elle qu'il incombe de gérer ce qui lui est attribué par sa caisse de retraite.

Améliorez votre pension via la retraite progressive

A priori, peu de personnes utilisent la retraite progressive pour améliorer leur futur vie. Pourtant celle-ci est intéressante, surtout en comparaison du cumul emploi-retraite. Depuis 2015, il n'est plus possible, par ce dispositif, d'acquérir de nouveaux droits une fois la retraite liquidée. Ce n'est pas le cas avec la retraite progressive : les trimestres durant le temps partiel sont validés et, comme ils sont par nature plus faciles à effectuer (puisque vous travaillez moins), vous pouvez vous créer une surcote plus facilement.

Trucs et astuces

Si vous êtes exploitant agricole, vous avez un avantage : vous pouvez interrompre la retraite progressive si vous reprenez une activité à temps complet. Ce n'est pas le cas pour les autres salariés.
Cela dit, vous pouvez toujours augmenter vos revenus après avoir liquidé votre pension, via un cumul emploi-retraite.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant