Les atouts de l'assurance vie en période de crise

le
1

L'assurance vie pâtit de la crise économique. La tendance est à la décollecte et pourtant, ce produit d'épargne possède toujours de solides atouts pour constituer une épargne.

La clause bénéficiaire

L'assurance vie a souffert d'une désaffection, au cours des derniers mois. Mais l'un de ses grands avantages est la possibilité de transmettre tout ou partie des biens épargnés sur son contrat à la personne de son choix, hors frais de succession. En effet, la clause bénéficiaire est une particularité, parfois sous-employée. Lors de la souscription, le titulaire du contrat peut désigner un ou plusieurs bénéficiaires ainsi que la proportion du capital versée, au moment de son décès.

Une façon toujours avantageuse de transmettre son patrimoine, qui délivrera les bénéficiaires des frais de succession, souvent lourds financièrement.

Croissance et variété des supports

L'assurance vie peut s'adapter à tous les profils, prudents ou plus dynamiques. Elle offre la possibilité de diversifier ses placements. Un contrat peut être vivifié, en misant sur de nouveaux placements. Mais son autre grand intérêt est d'assurer une croissance régulière à l'épargne.

La fiscalité

Le Livret A est certes défiscalisé, mais l'assurance vie présente elle aussi une fiscalité intéressante. L'abattement de 4600 ? par personne après huit ans, en fait partie. De même que la possibilité d'abattement de 152 500 ? par bénéficiaire, pour un contrat souscrit avant les 70 ans du souscripteur. L'assurance vie reste ainsi protégée par la fiscalité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xavib le lundi 18 mar 2013 à 08:54

    C'est ça, l'assurance vie... mettez-y vos pépettes pour garantir le succès du futur hold-up sur l'épargne des Français.