Les athlètes russes déboutés par le TAS

le
0
Les athlètes russes déboutés par le TAS
Les athlètes russes déboutés par le TAS

Dans un communiqué, le Tribunal Arbitral du Sport a annoncé le rejet de l'appel interjeté par le 68 athlètes russes et le Comité Olympique Russe contre l'interdiction de participer aux Jeux de Rio décidée par l'IAAF.

68 athlètes russes contestaient devant le TAS l'interdiction de participer aux Jeux Olympiques de Rio décidée par l'IAAF. Et le Tribunal Arbitral du Sport a rejeté ces demandes en bloc et à l'unanimité « Le TAS a confirmé que le ROC n’était pas habilité à sélectionner des athlètes russes (athlétisme) pour participer aux Jeux Olympiques 2016 à Rio étant donné qu’ils ne sont pas éligibles pour des compétitions organisées sous l’égide des règles de l’IAAF, conformément à la Charte Olympique, déclare le Tribunal Arbitral du Sport dans son communiqué. Toutefois, le ROC est habilité à sélectionner comme représentants de la Fédération de Russie aux Jeux Olympiques 2016 à Rio les athlètes russes (athlétisme) qui remplissent les critères et sont éligibles pour concourir. » Alors que le CIO songe à écarter la Russie des Jeux de Rio dans la veine du rapport de la Commission McLaren, le TAS a décidé d'éviter de prendre position sur ce sujet. « Etant donné que le Comité International Olympique (CIO) n’était pas une partie à ces arbitrages, le TAS n’était pas compétent pour déterminer si le CIO est habilité de manière générale à accepter ou refuser la sélection par le ROC d’athlètes russes (athlétisme) pour participer aux Jeux Olympiques 2016 à Rio, confirme le TAS dans son communiqué. Pour la même raison, le TAS a considéré qu’il n’était pas compétent pour déterminer si le CIO est habilité à accepter ou refuser l’inscription, soit comme représentants de la Fédération de Russie, soit comme « athlètes neutres », d’athlètes russes (athlétisme) sélectionnés par le ROC. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant