Les assureurs-vie vont créer un grand fonds d'investissement

le
0

(lerevenu.com) - Il s'appellera Fonds stratégique de participation (FSP), une appellation qui rappelle celle du fonds souverain français, le FSI (fonds stratégique d'investissement). CNP Assurances et les filiales d'assurance du Crédit Agricole, de BNP Paribas et de Société Générale, les quatre premiers du secteur de l'assurance vie, avec la moitié des 1 400 milliards d'euros d'encours de ce placement en France, vont «s'unir pour mettre en commun leurs participations jugées stratégiques dans les entreprises françaises», écrit le Figaro, dans son édition du 9 octobre.

Le représentant de l'un des co-fondateurs du fonds, Éric Lombard, P.-D.G. de BNP Paribas Cardif, a précisé au quotidien, qui assure la première présidence tournante du FSP, qu'«[ils] demanderont à être associés à leur gouvernance [celle des sociétés cotées dans lesquelles il aura investi], y compris le cas échéant à travers un siège au conseil d'administration». Dans une première étape, le FSP qui accueillera d'autres assureurs, investira 1 milliard d'euros, montant à comparer aux 40 milliards d'euros que les fondateurs ont investis dans des sociétés cotées.

Les partenaires du FSP doivent encore déterminer les participations existantes qui seront apportées au fonds et gérées par la Compagnie financière Edmond de Rothschild qui a obtenu le mandat. Les futurs investissements du fonds auront pour cible principale les «belles valeurs moyennes» de la cote. L'une des raisons d'être du fonds, explique Le Figaro, est le nouveau cadre réglementaire Solvabilité 2 qui exige des assureurs moins de fonds propres à immobiliser en regard des participations dites stratégiques, c'est-à-dire l'investissement en actions cotées, contrepartie de l'épargne apportée par la clientèle.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant