Les assureurs vie se sont détournés des titres souverains des États périphériques en 2012

le
0

(NEWSManagers.com) - Dans son dernier document " analyses et synthèses " , l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP) s'intéresse à la collecte et les placements des 12 principaux assureurs-vie à fin décembre 2012.

Après avoir relevé une atténuation des phénomène de décollecte observé depuis la fin 2011 - elle s'est élevée à 1,4 milliard d'euros au second semestre 2012 contre 6,7 milliards au premier - l'enquête note également une diminution des arbitrages de contrats en UC en fin d'année vers les contrats en euros, portée par la remontée des indices boursiers au second semestre. L'ACP note également une structure des placements qui, en termes de nature de titres, évolue peu. Le cas échéant, ce sont les placements en obligations privées non bancaires des assureurs qui progressent tandis que certains assureurs ont réduit leur exposition aux actions. Mais le fait marquant reste avant tout la diminution de près d'un tiers des expositions des assureurs vie aux titres souverains des États périphériques de la zone euro. De 77,7 milliards d'euros en décembre 2011, ils ne s'élevaient plus qu'à 54,4 milliards à la fin de l'année dernière. En proportion, cette baisse porte ces actifs à seulement 4,4 % des encours contre 6,6 % fin décembre 2011.

Par ailleurs, les plus-values latentes sur les portefeuilles détenus par les assureurs, qui reflètent les évolutions des marchés financiers, ont fortement augmenté au cours de l'année 2012, notamment à partir du troisième trimestre, en lien avec la baisse des taux obligataires, pour atteindre un niveau élevé (plus de 85 milliards d'euros), supérieur à celui observé avant la crise des dettes souveraines, indique également l'Autorité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant