Les assureurs ont eu moins d'appétit pour les titres bancaires en 2013

le
0

(NEWSManagers.com) - Après la décollecte nette de 8 milliards d'euros observée en 2012, les douze principaux organismes d'assurance vie ont connu une année 2013 nettement plus favorable. Selon dernière enquête de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), les assureurs ont enregistré une collecte nette de 5,1 milliards d'euros. Pour autant, cette dernière a connu un parcours heurté. L'enquête pointe ainsi des souscriptions nettes quasi-nulle au quatrième trimestre. Quant aux encours, ils ont progressé de 4,5 % sur l'année, soit la hausse la plus forte depuis 2010, avec une évolution similaire à celle de la collecte.

Au cours de l'année, la structure des placements obligataires en 2013 s'est légèrement déformée au bénéfice des obligations souveraines et au détriment des obligations bancaires, indique l'étude. Les expositions des organismes de l'échantillon au secteur bancaire s'inscrivent en légère baisse sur l'année 2013 (-6 % soit 17,5 milliards d'euros), principalement du fait de cessions de certificats de dépôts (-9,5 milliards d'euros), d'actions et titres assimilés (-3,5 milliards d'euros) et d?obligations subordonnées (-3,1 milliards d'euros).

Sur l'année 2013, les plus values latentes sur titres bancaires progressent toutefois de 11% pour atteindre 15,9 milliards d'euros en décembre.

D'autre part, les expositions sur les pays périphériques ne diminuent que très légèrement (-1 %) sur l'année. Mais, dans le détail, les engagements souverains sur les pays périphériques, ont diminué au second semestre 2013 (-9 %), compensant le regain d'intérêt enregistré en début d'année. Enfin, les plus values latentes sur titres souverains des pays de l'UE (30 milliards d'euros, dont 20 milliards sur la France) restent élevées.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant