Les assureurs dynamisent le marché français de l'ISR

le
0
(NEWSManagers.com) - Les compagnies d'assurances privées concentrent désormais 44 % des encours ISR institutionnels en France - soit un montant de 47,2 milliards d'euros sur 107,2 milliards d'euros - contre 39 % en 2011 et seulement 13 % en 2010, montrent les derniers chiffres de Novethic sur le marché français de l'ISR en 2012.

En ajoutant les compagnies mutualistes, la part de marché du monde de l'assurance monte à 51 % en 2012, soit 54,7 milliards d'euros, ce qui représente un peu plus d'un tiers du marché total de l'ISR français évalué à 149 milliards d'euros.

Cette montée en puissance des assureurs, qui s'est opérée dans la discrétion, a porté le marché français de l'ISR en 2012. Novethic note notamment la conversion à l'ISR de fonds propres d'un " grand assureur privé" .

Ainsi, dans son ensemble, le marché français de l'ISR, incluant les institutionnels et les particuliers, a progressé de 29 % en 2012, à 149 milliards d'euros. Cela constitue un ralentissement par rapport à 2011 où le marché avait bondi de 69 %. Il reste dominé par les institutionnels, avec 72 % des encours (107,2 milliards d'euros).

Une prédominance qui explique notamment le biais obligataire des actifs ISR français. Les obligations représentent désormais 53 % des actifs ISR, contre 44 % en 2011, au détriment du monétaire dont la part de marché recule de 34 % à 25 %. Cela étant, la part des obligations d'entreprises tend à augmenter (63 %).

Par ailleurs, au-delà de l'ISR stricto sensu, la diffusion de l'analyse ESG (environnement, social et gouvernance) aux gérants dans leurs bases de données d'information, sans contrainte de gestion, concerne 2.260 milliards d'euros, a mesuré Novethic pour la première fois.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant