Les assaillants du Penjab venaient du Pakistan, selon New Delhi

le
0

NEW DELHI, 30 juillet (Reuters) - Les hommes armés qui ont attaqué lundi un poste de police dans l'Etat du Penjab indien et tué sept personnes venaient du Pakistan, selon les premiers éléments de l'enquête, a déclaré jeudi le ministre indien de l'Intérieur, Rajnath Singh. Devant le Parlement, employant la rhétorique habituelle du parti nationaliste au pouvoir (BJP, Parti du peuple indien), Singh a averti que l'Inde répondrait de manière énergique à toute atteinte à l'intégrité territoriale ou à la sécurité. Il n'a cependant pas évoqué d'action spécifique en relation avec l'attaque de lundi. Les trois assaillants ont été tués après un siège de douze heures. Le gouvernement pakistanais a publié un communiqué pour condamner l'attaque et présenter ses condoléances. (Nigam Prusty; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant