Les aspirateurs Dyson accusent Bosch d'espionnage

le
0
Le roi de l'aspirateur sans sac accuse son concurrent allemand d'avoir utilisé une «taupe» pour obtenir des données hyperconfidentielles sur ses moteurs ultraperformants.

Même à l'ère de l'informatique et de ses hackers, l'espionnage «à l'ancienne» reste d'actualité. En Angleterre, une «taupe» travaillant pour le groupe allemand Bosch aurait pillé les secrets industriels du groupe Dyson, réputé pour ses aspirateurs sans sac. Concrètement Dyson accuse son rival d'avoir débauché un ingénieur parti en emportant avec lui des caractéristiques hypersensibles du moteur du célèbre aspirateur.

Pendant deux ans, l'espion a eu ses entrées dans le saint des saints de la recherche de Dyson, centre nerveux du groupe à Malmesbury, en Angleterre. L'endroit, réservé à une centaine de personnes triées sur le volet, est si sensible que le système de sécurité de la porte d'entrée utilise les empreintes digitales pour en autoriser l'accès.

Bosch réfute les accusations...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant