Les aspirateurs dans le viseur de l'Union Européenne

le
18

Pour réduire la consommation énergétique des ménages, le Parlement européen et le Conseil ont décidé d'interdire dès le 1er septembre 2014 les aspirateurs de plus de 1600 watts.

Après avoir réglementé la consommation des chasses d'eau, l'Union Européenne s'attaque aux aspirateurs. À partir du 1er septembre 2014, les appareils de plus de 1600 watts seront interdits à la vente. En 2017, ils devront consommer au maximum 900 watts. Des normes très strictes, pour des appareils dont la puissance moyenne est de 1800 watts aujourd'hui. En contrepartie, la réglementation imposera une durée de vie minimale aux aspirateurs de 500 heures, afin de leur garantir un certain niveau de performance.

Datant du 8 juillet 2013, cette réglementation du Parlement Européen et du Conseil doit servir à atteindre l'objectif de réduction de la consommation énergétique européenne: moins 20 % d'ici 2020. En effet, les aspirateurs, comme un grand nombre d'appareils ménagers, sont de gros consommateurs d'énergie.

À première vue, la mesure est cohérente pour réduire notre consommation d'électricité: selon la Commission, l'énergie économisée en un an pourrait alimenter le métro londonien pendant 20 ans. Mais si les aspirateurs sont gourmands en énergie, ce n'est pas pour rien: d'après le site Deutsche-Wirtschafts-Nachrichten, le règlement prévu pour 2017 obligera les ménages à aspirer trois fois plus longtemps pour obtenir le même résultat. Aucune garantie d'économie d'énergie donc.

L'incertitude quant aux réels effets de cette mesure se double d'une inquiétude d'ordre sanitaire: selon James Dyson, le fondateur de la célèbre marque anglaise du même nom, les aspirateurs n'auraient plus assez de puissance pour débarrasser nos planchers des allergènes présents sous nos pieds. Réalité ou intox? Difficile à savoir, mais l'entrepreneur a attaqué le projet auprès de la Cour de Justice européenne, dans l'espoir d'empêcher sa mise en œuvre.

La décision du Parlement Européen impose également l'étiquetage des produits: comme pour les réfrigérateurs, un label écologique entre A et G sera attribué à chaque appareil, ainsi que des indications sur leur efficacité mais pas sur leur puissance, ce qui ne renseignera pas forcément les acheteurs sur la performance réelle de leur appareil.

Difficile donc de garantir l'efficacité de la mesure d'interdiction sur laquelle parie l'Union Européenne. Le Think Tank écologique Global Warming Policy Foundation a pour sa part jugé cette mesure inutile. Les aspirateurs industriels, par exemple, qui consomment à des échelles beaucoup plus grandes que les particuliers, ne sont, eux, soumis à aucune réglementation.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • er3dw le lundi 1 sept 2014 à 21:28

    Moi je voudrais que l'on affiche le nom et la photo de ces gens afin de ne plus voter pour eux

  • agavois1 le jeudi 28 aout 2014 à 09:07

    ...après avoir "débattu" 3 ans comme il a fallu pour définir la qté d'eau qu'il fallait dans le réservoir des chiottes ?désespérante l'europe !!

  • heimdal le jeudi 28 aout 2014 à 08:16

    C'est vrai ,il faut 2 fois plus de temps pour faire cuire la bouffe dans un mini-four .Au final il n'y a aucune économie d'énergie .Ils se mêlent de nous gâcher la vie ces euro-imbé ciles .

  • M1945416 le jeudi 28 aout 2014 à 07:44

    donc on paye des technocrates européens la peau des fesses pour ça ???

  • M1945416 le jeudi 28 aout 2014 à 07:43

    sidérant, au fait j'ai changer de four, pour un des derniers modèle sorti, économie d'énergie A+++, le plus cher de la gamme, un modèle allemand, vous voyez? et ben c'est de la m e . d e, jamais eu un four aussi nul, je met le double du temps pour cuire un produit, les tartes ne brunissent pas, la croûte cuit pas, j'ai fait venir le sav en pensant qu'il avait un pb, et non, c'est pour ce A+++ , qu'ils ont mis des résistances moins forte , donc préchauffe , pour obtenir un résultat ...

  • heimdal le mercredi 27 aout 2014 à 21:57

    Ma parole ,ils s'imaginent qu'un aspirateur peut fonctionner avec des leds à la place d'un moteur .Des technocrates qui n'ont aucune culture technique :ça fait peur .

  • idem12 le mercredi 27 aout 2014 à 20:44

    c'était soit ça, soit réduire le chômage....ils sont choisi !

  • slivo le mercredi 27 aout 2014 à 19:51

    "Les C..., rien ne les arrête; c'est même à cela qu'on les reconnait". Audiard.

  • sengenes le mercredi 27 aout 2014 à 19:09

    je rêve...et nous sommes gouvernés par ça??????????????????

  • highside le mercredi 27 aout 2014 à 18:57

    faites-c: acheter un aspirateur hors UE, ça va faire cher le déplacement sinon la bonne gache sera d'ouvrir un magasin d'aspirateurs en Suisse