Les artisans pêcheurs avec Greenpeace

le
0
Les artisans pêcheurs complètement écartés des négociations internationales se regroupent avec l'aide d'ONG (Greenpeace et WWF) pour faire entendre leur voix dans le cadre de la renégociation de la PCP (politique commune de pêche).

Comment faire entendre sa voix dans les instances internationales quand on est un pêcheur artisanal «et que l'on est sorti en mer tous les jours» souligne Anne-Marie Vergez, patron pêcheur du Nahikari à saint-Jean-de-Luz (Pays-Basque). La petite pêche artisanale qui représente 80 % de la flottille en France, et autant en Europe, a donc décidé de se fédérer pour défendre ses droits. Et une fois n'est pas coutume, les pêcheurs à l'origine de la démarche sont associés à deux grosses ONG, Greenpeace et WWF, très aguerries aux arcanes européennes.

Négociations à Bruxelles

L'enjeu est d'autant plus important à leurs yeux que se discute actuellement à Bruxelles la nouvelle PCP (politique commune de la pêche). Avec ses collègues de l'Association des ligneurs de la Pointe de Bretagne et le Syndicat des petits métiers du Languedoc-Roussillon, Anne-Marie Vergez a donc présenté une déclaration listant à la fois leurs engagements notamment en matière environnementale

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant