Les artisans maintiennent la pression sur le gouvernement

le
0
Fort du succès de leur pétition «Les sacrifiés» qui a dépassé le demi-million de signataires, les artisans-commerçants veulent marquer le coup avant les fêtes. Et obtenir des mesures qu'ils jugent urgentes pour leur survie.

Un mois presque jour pour jour après le lancement de leur mouvement «Les sacrifiés», les artisans-commerçants ont recueilli plus d'un demi million de signatures à leur pétition. Un vrai succès. Mais leur syndicat, l'Union professionnelle artisanale (UPA), veut transformer l'essai.

Conforté par cette mobilisation, son président, Jean-Pierre Crouzet, a rencontré les ministres de l'Artisanat et du Budget, Sylvia Pinel et Bernard Cazeneuve, puis le Premier ministre. Si l'UPA a d'ores et déjà obtenu quelques mesures favorables, le gouvernement n'a toujours pas répondu aux deux revendications immédiates des entreprises de proximité. A savoir, une baisse des charges dès l'an prochain, notamment en élargissant le Crédit d'impôt compétitivité...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant