Les artisans en colère récoltent déjà 60.000 signatures

le
0
Le secteur de l'artisanat, qui se dit «asphyxié» et «menacé de mort lente», voit six entreprises de proximité disparaître chaque heure en France.

En trois jours, la pétition des artisans commerçants en colère a déjà récolté plus de 60.000 signatures. Lancée mercredi matin sur Internet par l'Union professionnelle artisanale (UPA), cette pétition vise à alerter le gouvernement sur les difficultés du secteur qui se dit «asphyxié» et «menacé de mort lente» en raison du coût du travail et de l'alourdissement de la fiscalité.

Et encore, ce chiffre ne tient pas compte des pétitions «papier» que cordonniers, fleuristes, bouchers et autres plombiers proposent de faire signer à leurs clients lorsqu'ils passent en magasin... Ceux qui participent au mouvement ont généralement apposé en vitrine une affichette noire avec le slogan «sacrifiés mais pas résignés». Et soulignent que si...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant