Les artisans du bâtiment à nouveau dans la rue

le
0
Quelque deux cents artisans ont manifesté à Paris ce vendredi pour alerter sur les difficultés du secteur et réclamer une TVA à 5%.

«La plus grosse angoisse, c'est le lendemain», témoigne Antony Hadjipanayotou, chef d'une petite entreprise de plomberie en région parisienne depuis 30 ans. Comme lui, quelque deux cents artisans ont répondu ce vendredi à Paris à l'appel national à manifester de la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb), pour alerter sur les difficultés du secteur et réclamer une TVA à 5%. «Aujourd'hui, vingt mille artisans ont quitté leur entreprise pour expliquer leur situation», a déclaré le président de la Capeb, Patrick Liébus, à la tête du cortège. Un peu partout en France devaient se dérouler manifestations, opérations escargot et blocages de ronds-points, selon la Capeb.

«Chaque mois 3700 salariés quittent le secteur du bâtiment par manque d'activité, 38.000 entreprises ont cessé leur activité. On...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant