Les arrestations de migrants tunisiens se multiplient

le
0
À Paris, Nice et Marseille, des dizaines de migrants tunisiens ont été interpellés et placés en garde à vue.

«Ni l'Italie, ni la France n'ont vocation à accueillir les migrants tunisiens.» Le message du ministre de l'Intérieur Claude Guéant début avril à l'intention des 20.000 Tunisiens ayant quitté leur pays depuis le début de la révolution avait le mérite d'être clair. Depuis plusieurs jours, les autorités procèdent donc à de nombreuses arrestations de migrants en situation illégale.

À Paris, plusieurs dizaines d'immigrés, pour la plupart venus d'Italie, ont ainsi été interpellés mercredi soir. L'opération s'est déroulée vers 21h porte de la Villette alors que la Croix-Rouge procédait à une distribution de repas chaud. D'après Omeyya Seddik, administrateur de la Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives (FTCR), sur les 100 ou 200 «jeunes migrants» présents, «presque tout le monde» a été embarqué après avoir fini de manger.

À Marseille, une quinzaine de migrants qui s'était réfugiés dans un square près de la gare ont été interpel

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant