Les armes «imprimées» inquiètent les forces de l'ordre

le
0
Les services de police espagnols, suisses, allemands et britanniques se seraient dotés d'imprimantes 3D pour explorer ses possibilités et évaluer le danger des armes conçues de la sorte.

Le phénomène n'a pas encore été signalé en France par les autorités, mais inquiète les polices d'Europe selon l'International New York Times. Après avoir déclenché un intense débat de société aux États-Unis, les armes «imprimées» sur des imprimantes 3D - une machine qui, en déposant des couches successives de matière plastique, permet de créer, à partir de plans numérisés, des objets - tracassent la police britannique.

Lors d'une perquisition le 24 octobre dans une maison de la banlieue de Manchester, elle a découvert une imprimante 3D, une gâchette et un chargeur à balles sculptés dans du plastique. «Si ce que nous avons saisi est utilisé pour fabriquer une arme à feu fonctionnelle, on peut parler de tournant dans la lutte contre le crime organisé, notait l'inspecteur ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant