Les Argentins ont semé moins de blé

le
0

(Commodesk) Les semis de blé 2012/2013 sont en recul de 17% en Argentine, autour de 3,8 millions d'hectares, contre 4,6 millions d'hectares l'an dernier. La météo, alternant gel et inondations, n'a pas aidé les paysans, mais ce sont surtout les quotas d'exportations qui les irritent.

La commercialisation des produits agricoles règlementés comme le blé  est affecté d'un jour à l'autre par les interventions du gouvernement, ce qui fausse la visibilité du marché. Du coup, les agriculteurs préfèrent planter de l'orge ou du colza. Les surfaces plantées en blé auraient diminué de 48% en six ans.

Les récoltes de maïs 2011-2012 ont également souffert de la sécheresse, et globalement les agriculteurs de la fédération des coopératives ConInAgro estiment à 20 millions de tonnes les volumes perdus en céréales, incluant maïs et soja.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant