Les archives du cinéma muet américain disparues à 70%

le
0

NEW YORK (Reuters) - Soixante dix pour cent des films muets tournés à Hollywood entre 1912 et 1929 sont perdus et les autres sont en danger, a annoncé mercredi la Bibliothèque du Congrès qui s'appuie sur la première étude complète des archives cinématographiques des Etats-Unis.

Des classiques comme Gatsby le Magnifique réalisé en 1926 par Herbert Brenon ou le Cléopâtre de 1917 de J. Gordon Edwards, produit par la Fox avec la sulfureuse Theda Bara, sont considérés comme perdus dans leur version complète.

"La Bibliothèque du Congrès peut désormais annoncer avec autorité que la disparition de films de l'ère du muet constitue une perte alarmante et irréversible pour l'héritage culturel de notre nation", a déclaré son directeur, James H. Billington.

De 1912 à 1929, Hollywood a produit 11.000 films muets de long métrage, dont 14% seulement (1.575 titres) ont survécu dans leur format original en 35 mm. Pour les autres, ceux qui n'ont pas disparu ont été conservés dans des formats de pellicule de moins bonne qualité, en 16 mm ou en 28 mm.

"Nous avons perdu la plupart des oeuvres de création datant de l'ère qui a porté le cinéma américain au pinacle du cinéma mondial du XXe siècle", ajoute Billington dans un communiqué.

Mais l'étude, "The Survival of American Silent Feature Films: 1912-1929" (La Survie des films muets américains), commandée par le National Film Preservation Board à l'historien David Pierce, montre aussi que des copies de nombre de ces films se trouvent à l'étranger.

Le rapport préconise la mise en place d'un programme national visant à leur rapatriement afin de reconstituer des archives américaines.

Patricia Reaney; Henri-Pierre André pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant