Les arbres ont du mal à capter le carbone

le
0
Le stockage naturel du CO2 dans la végétation diminue depuis l'an 2000. Une conséquence probable mais inattendue du réchauffement climatique qui inquiète les scientifiques.

Le résultat est aussi surprenant qu'inquiétant: les arbres n'en peuvent plus. Ils n'en veulent plus. Depuis 10 ans, la quantité de carbone naturellement absorbée par la végétation n'aurait cessé de diminuer, expliquent deux chercheurs de l'université du Montana dans une récente publication parue dans Science. Ce sont les analyses de données satellitaires de la NASA qui ont permis aux deux auteurs d'arriver à cette conclusion.

Une étude similaire effectuée en 2003 avait pourtant montré qu'entre 1982 et 1999, le réchauffement climatique avait contribué à un meilleur piégeage du dioxyde de carbone atmosphérique par les plantes. Les conditions climatiques favorisaient la croissance des végétaux qui, en poussant, absorbaient du dioxyde de carbone. Beaucoup de dioxyde de carbone.

Les végétaux contiennent en effet des substances (la plus connue étant la chlorophylle) qui leur permettent de capter le carbone du CO2 et de rejeter le dioxygène restant en utilisant l'én

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant