Les arbitrages délicats de l'UMP pour les européennes

le
0
Le conseil national de l'UMP, qui se réunit le 25 janvier, doit statutairement entériner les travaux de la commission d'investiture.

C'est en toute discrétion que l'UMP s'est lancée dans la confection de ses listes pour les européennes de mai. Dans cet exercice toujours compliqué, Jean-François Copé voulait s'épargner la multiplication des débats sur la place publique entre prétendants. Mission pas complètement remplie puisque la désignation de Nadine Morano comme tête de liste pour la région Est a suscité l'ire de plusieurs responsables qui défendaient la candidature du sortant Arnaud Danjean. Le tout sur fond de batailles entre fillonistes et copéistes. Dans cette circonscription qui regroupe Alsace, Lorraine, Franche-Comté, Bourgogne et Champagne-Ardenne, tout serait apaisé, notamment depuis la réunion préparatoire de la commission des investitures (CNI) mardi soir. «François Baroin m'a assurée de son soutien dès mardi matin et m'a invitée à organiser la pr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant