Les applis préférées des chefs d'entreprise

le
0
Les applis préférées des chefs d'entreprise
Les applis préférées des chefs d'entreprise

Les tester, c'est les adopter ! Voici une sélection d'applications utilisées par les chefs d'entreprise. Toutes gratuites et disponibles sous Android et iOS.

Rien de tel pour alimenter les dîners en ville. « Tu sais combien a gagné ton patron, l'année dernière ? Moi, je sais... » plaisante souvent Benoît Galy. « De temps en temps, pour faire son petit effet dans la conversation, rien de tel que l'appli Infogreffe ou Societe.com pour sortir en live le bilan d'une société », explique le dirigeant du site Immofrance.com. Ces deux applications permettent en effet d'accéder en temps réel aux 4 millions de sièges sociaux immatriculés au registre du commerce et des sociétés...

« Il y a des applications incroyables qui permettent aux dirigeants de communiquer partout dans le monde et à moindres frais », observe Yves Peysson. L'auteur du guide « 50 Exercices pour devenir un vrai geek » (Ed. Eyrolles) utilise notamment WhatsApp qui permet d'envoyer des SMS, photos et vidéos gratuitement par wi-fi, y compris vers des numéros internationaux. Mais il passe surtout tous ses appels de l'étranger avec Zoiper. « En fait, il s'agit de téléphoner grâce à son compte SIP, c'est-à-dire en configurant sa box Internet avant de partir pour autoriser une sorte de transfert d'appel, explique-t-il. Ensuite, il suffit d'avoir une simple connexion wi-fi pour appeler gratuitement. On téléphone de sa box et c'est ce numéro qui apparaît. » Très pratique, aussi, si on veut faire semblant d'être en France plutôt qu'en déplacement...

Devenir plus efficace

« Par définition, les meilleures applications sont celles qui sont utilisées le plus fréquemment sur smartphone et sur tablette », résume Pierre Denier. Coach chez HLC Conseils, il a l'habitude d'accompagner des cadres et dirigeants en quête d'efficacité professionnelle. « Même si ce n'est pas la plus récente, l'application Voyages-SNCF (NDLR : qui permet ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant