Les applis foot de Netco Sports, un vrai carton

le
0
Les applis foot de Netco Sports, un vrai carton
Les applis foot de Netco Sports, un vrai carton

Fan de nouvelles technologies et mordu de sport, Jean-Sébastien Cruz a profité de l'explosion des smartphones pour assouvir ses deux passions. En 2009, cet autodidacte lance Netco Sports, une start-up dédiée aux applications sportives. Il n'en est pas à son premier essai puisque, à tout juste 40 ans, il a déjà à son actif la création de trois jolies pépites du Web, Monvoyageur.com, Pulpmedia.fr et Even.fr. Toutes trois très bien revendues?

Dans sa première version, Netco Sports vise le seul ballon rond. « L'idée était de lancer un Facebook du football », explique aujourd'hui Jean-Sébastien Cruz. Mais si le succès est immédiat avec quelque 500 000 personnes qui, dès la première année, rejoignent le réseau social, « nous avons vite réalisé que nous ne gagnions pas grand-chose et nous avons dû revoir notre modèle économique ».

Il y a cinq ans, les smartphones et les tablettes commençaient tout juste à conquérir le grand public. Aujourd'hui, un foyer sur trois est équipé d'une tablette? Pour Jean-Sébastien Cruz, « le marché des applications dédiées au sport est alors à prendre » et il décide de tester le marché avec Football09, une application pour iPhone qui donne tous les résultats des matchs en temps réel. Banco ! Non seulement l'application sera téléchargée plus de 5 millions de fois, mais surtout, elle permet à la jeune start-up de se faire connaître dans le milieu sportif et de remplir son carnet de bal.

Netco Sports compte plus de 400 applications dans son portefeuille

Du quotidien « l'Equipe » (propriété du groupe Amaury) à la Ligue française de football, en passant par Canal +, le Vendée Globe, le Paris-Dakar, le Marathon de Paris ou encore les 24 Heures du Mans, tous viennent frapper à la porte de Netco pour avoir leur application. Puis c'est au tour des clubs, l'AS Monaco FC, le Dijon FCO ou encore le Racing-Métro 92 et des fédérations comme la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant