Les applications mobiles au coeur des grandes tendances high-tech de 2014 selon Ericsson

le
0
Les applications mobiles au coeur des grandes tendances high-tech de 2014 selon Ericsson
Les applications mobiles au coeur des grandes tendances high-tech de 2014 selon Ericsson

La transformation de la société par les applications, l'utilisation du corps humain comme mot de passe et la présence de capteurs un peu partout font partie des principales tendances technologiques de 2014 selon un rapport publié par Ericsson.Le ConsumerLab d'Ericsson a identifié dix grandes tendances de consommation en matière de nouvelles technologies en 2014 et pour les années à venir.

Des applications au coeur du quotidien des internautes

Les applications s'apprêtent à transformer durablement la société. Michael Björn, directeur de la recherche au ConsumerLab, explique : "La tendance majeure qui se dégage de notre étude est la demande massive en applications et services dans différents secteurs industriels et sociétaux, une tendance qui a le potentiel de transformer radicalement la vie de tous les jours." L'adoption rapide des smartphones aux quatre coins du monde a complètement changé la façon de communiquer et d'utiliser internet. Dorénavant, les applications deviennent plus importantes que le téléphone lui-même.

Les applications mobiles de mesure des données personnelles ont particulièrement la cote : pression artérielle, fréquence cardiaque, nombre de pas effectués, etc. 40% des personnes interrogées souhaitent ainsi pouvoir utiliser leur téléphone pour enregistrer toutes leurs activités physiques.

Les services connectés étant désormais monnaie courante et c'est pourquoi les consommateurs souhaitent de plus en plus que l'environnement physique soit réactif. Près de 60% des personnes interrogées pensent que, d'ici la fin 2016, des capteurs seront utilisés dans tous les domaines du quotidien : soins, transports publics, voitures, maisons, lieux de travail, etc.

L'utilisation du corps comme mot de passe parait également inévitable. D'après Ericsson, 52% des utilisateurs de smartphones souhaiteraient utiliser leurs empreintes digitales à la place des mots de passe et 48% seraient même intéressés par la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant