Les appels à l'Indonésie pour ne pas exécuter huit étrangers se multiplient

le
1
Les appels à l'Indonésie pour ne pas exécuter huit étrangers se multiplient
Les appels à l'Indonésie pour ne pas exécuter huit étrangers se multiplient

Alors que neuf condamnés à mort, dont huit étrangers - d'Australie, du Brésil, des Philippines et du Nigeria - sont en attente d'exécution en Indonésie ce lundi, les appels à la clémence et les pressions diplomatiques se multiplient auprès des autorités de ce pays du sud-est asiatique. Parallèlement, les proches des détenus affluent au complexe pénitentiaire de l'île isolée de Nusakambangan, «l'Alcatraz indonésien», où ces derniers pourraient être fusillés dans la nuit de mardi à mercredi, les exécutions ayant habituellement lieu peu après minuit.

François Hollande et le Premier ministre australien Tony Abbott, dont des ressortissants ont été condamnés à la peine capitale en Indonésie, ont rappelé lundi que «la France et l'Australie partageaient un même attachement aux droits de l'homme et condamnaient le recours à la peine de mort en tous lieux et en toutes circonstances», selon un communiqué de l'Elysée publié à l'issue d'un entretien entre les deux dirigeants.

Un Français, Serge Atlaoui, et deux Australiens ont été condamnés à la peine capitale pour trafic de drogue en Indonésie avec sept autres personnes. Un tribunal indonésien a rejeté il y une semaine un nouveau recours des deux Australiens, ouvrant la voie à leur exécution prochaine. Le Français Serge Atlaoui, condamné à mort en 2007 pour un trafic de drogue qu'il a toujours nié, a pour l'heure été retiré de la liste des détenus dont l'exécution est imminente.

Le boxeur star Manny Pacquiao supplie l'Indonésie

Les pressions diplomatiques se sont ainsi intensifiées ces derniers jours. Le boxeur philippin Manny Pacquiao, star en son pays et l'un des sportifs les mieux payés du monde, est monté au créneau lundi pour demander à l'Indonésie d'épargner le peloton d'exécution à l'une de ses compatriotes. Alors qu'il s'apprête à livrer en outsider un combat contre l'Américain Floyd Mayweather à Las Vegas, le boxeur a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9859476 le lundi 27 avr 2015 à 14:20

    L'entêtement d'un Président, prisonnier de ses promesses de campagne ! Malheureusement, la vie de 10 personnes est en jeu, même si lesdites personnes ne sont pas toutes forcément recommandables.