Les appareils mobiles à la merci des pirates de tous bords

le
0
Les appareils mobiles à la merci des pirates de tous bords
Les appareils mobiles à la merci des pirates de tous bords

Les appareils mobiles, smartphones, et autres tablettes contiennent autant voire plus de données personnelles sensibles que nos ordinateurs de bureau, et les pirates de tous bords l'ont bien compris, il faut donc toujours trouver de nouveaux moyens de se protéger.Il y a dix ans, à l'heure des premiers virus mobiles, les SMS surtaxés et les vers causaient quelques problèmes, mais c'était sans commune mesure avec les dégâts qu'on peut occasionner sur des smartphones qui permettent d'aller sur internet, de payer des achats et qui détiennent souvent des informations qu'on ne veut pas voir tomber entre toutes les mains. "Pour les pirates, c'est un business. Avec le déclin du PC ils regardent comment ils peuvent faire de l'argent avec les smartphones et les tablettes", explique Con Mallon, directeur du management des produits mobiles chez Symantec, au Congrès mondial de la téléphonie mobile à Barcelone.Pour lui, les attaques sur les mobiles sont du même type que celles qui touchent les ordinateurs fixes, "c'est juste le contexte qui est nouveau".- Plate-forme ouverte -Le développement des applications que chacun télécharge librement a ainsi ouvert une large porte aux pirates de tous bords: il leur suffit de copier les applications les plus populaires et d'attendre que les mobinautes tombent tout seul dans le piège en donnant eux mêmes leurs informations personnelles. Le système d'exploitation de Google, Android, caractérisé par sa plate-forme ouverte qui permet à n'importe quel développeur de créer sa propre application, est victime de son succès avec une explosion des logiciels malveillants cachés derrière des applications en apparence bien innocentes.La société de sécurité informatique Symantec a ainsi constaté une multiplication par quatre du nombre de virus entre juin 2012 (32.000) et juin 2013 (273.000) dans les applications Android. Les fabricants d'antivirus n'ont bien sûr qu'un conseil: munissez vos mobiles ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant