Les appareils "intelligents" sur le devant de la scène au salon Computex à Taipei

le
0
Les appareils "intelligents" sur le devant de la scène au salon Computex à Taipei
Les appareils "intelligents" sur le devant de la scène au salon Computex à Taipei

(AFP) - Une brosse à dents qui filme les recoins de la bouche, un système qui met en garde l'automobiliste contre sa conduite imprudente et quantité de gadgets alliant la portabilité à l'informatique dématérialisée: les appareils "intelligents" occuperont le devant de la scène du plus grand salon informatique asiatique, à Taïwan.Plus de 1.550 exposants, dont les plus grandes marques du secteur, et 130.000 visiteurs sont attendus à Computex, à partir de mardi à Taipei, et ce pour cinq jours.

Le salon inaugure cette année un nouvel espace, baptisé SmarTech, où seront exposés les gadgets électroniques "prêt-à-porter", dont la technologie est incorporée à des accessoires comme des lunettes, des montres ou des vêtements.

Les experts prédisent un bel avenir à ces gadgets, qui pourraient être le prochain moteur de croissance pour l'électronique grand public, après les smartphones et les tablettes.

Seront également exposés dans ce nouvel espace les imprimantes en trois dimensions et les systèmes intelligents automobiles, destinés à accroître la sécurité. Une étape qui souligne le rôle croissant de technologies ultra pointues dans la vie quotidienne, selon les organisateurs.

"Nous cherchons à intéresser tout le monde, de Monsieur-tout-le-monde aux gouvernements", déclare Li Chang, vice-secrétaire général de l'Association informatique de Taipei, co-organisatrice du salon.

Les montres, bagues, bracelets qui se connectent aux "cloud computing" (l'informatique dématérialisée), permettant ainsi de collecter et d'analyser quantité de données, est une des tendances dominantes du moment, rappelle le responsable.

Les technologies portables dites intelligentes "ne sont pas nouvelles mais lorsqu'elles s'appuient sur le +cloud computing+, elles collectent tout au long de la journée, jour après jour, des données qui sont analysées et peuvent prédire l'état de santé" de la personne ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant