Les appareils connectés redynamisent les ventes de biens techniques en France

le
0
Les appareils connectés redynamisent les ventes de biens techniques en France
Les appareils connectés redynamisent les ventes de biens techniques en France

Smartphones, tablettes, TV, imprimantes et objets divers, les produits connectés représentent à eux seuls un achat sur deux de biens techniques en France, selon le Bilan 2013 des marchés des biens techniques publié par le cabinet GfK.Il s'est vendu en France 23,6 millions de téléphones portables en 2013, dont 15,8 millions de smartphones. L'offre de téléphonie mobile continue sa mutation, au fil des offres des opérateurs. En 2013, un téléphone vendu sur quatre a été acheté sans subvention, donc non lié à un quelconque forfait. Ceci explique que près d'un smartphone sur cinq a été commercialisé en dessous de 150 euros. Les ventes de téléphones compatibles 4G, généralement haut de gamme, représentent quant à eux déjà une vente sur cinq.

Plus de 6 millions de tablettes vendues en un an

Sans surprise, les records de ventes sont à chercher du côté des tablettes, avec 6,2 millions d'unités vendues en un an, pour un prix moyen de 240 euros. Avec un taux d'équipement des foyers de 29%, les ventes de tablettes devraient encore progresser en 2014. Les chiffres concernant les ordinateurs portables affichent également une petite hausse (+1% en volume), grâce notamment à l'essor du tactile et des tablettes PC.

Comptant encore pour trois appareils vendus sur quatre, le marché du compact porte à lui seul la forte baisse (-18% en un an) du secteur de la photo. Les constructeurs doivent faire face à la concurrence des smartphones et c'est pourquoi la moindre innovation peut booster le marché. Ainsi 20% des ventes de compacts concernent désormais des appareils connectés. Le segment des appareils à objectif interchangeable a quant à lui représenté 600.000 ventes, dont 500.000 réflex.

10.000 TV 4K déjà écoulées

Il s'est vendu en 2013 seulement 5,7 millions d'écrans (un million de moins qu'en 2012) à un prix moyen de 429 euros (+2%). Les smart TV représentent désormais un quart de ces ventes tandis que les premiers écrans à ultra ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant