Les Antilles restent au c?ur du «narcotrafic»

le
0
Alors que l'Office des «stups» multiplie les coups de filet dans la région, la marine vient de saisir 3,6 tonnes de cocaïne.

Plus que jamais, les trafiquants de cocaïne empruntent l'arc antillais pour exporter des cargaisons parfois astronomiques, comme en témoigne la dernière saisie record effectuée par la Marine nationale dans les entrailles du Titan, ravitailleur battant pavillon vénézuélien arraisonné au ­large de la Colombie. «Les six membres d'équipage du Titan, d'origine hondurienne et colombienne, ainsi que la totalité de la marchandise ont été remis par le commandant de la frégate Le Germinal aux autorités vénézuéliennes, conformément aux termes de l'article 17 de la convention de Vienne », a déclaré le contre-amiral Loïc Rafaelli, chef de l'état-major des Forces armées aux Antilles.

Au total, quelque 120 gros ballots de poudre avaient été dissimulés dans les soutes et il a fallu que les Forces armées françaises s'y prennent à deux reprises pour les retrouver. Après une vaine exploration de l'embarcation lundi, les enquêteurs ont mis la main sur la précieuse ma

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant