Les antihypertenseurs passés en revue

le
0
Pour la première fois, la HAS évalue l'intérêt des traitements en tenant compte du prix des médicaments.

La Haute Autorité de santé (HAS) a franchi le Rubicon en se livrant à l'analyse médico-économique des traitements antihypertenseurs, à la demande du ministère de la Santé. Ou plus exactement des familles de traitements. Il en existe cinq: diurétiques thiazidiques, inhibiteurs calciques, inhibiteurs de l'enzyme de conversion, bêtabloquants et Ara 2. Pour savoir à quelle famille appartient un médicament, il suffit de consulter la notice ou un professionnel de santé.

Le Pr Jean-Luc Harousseau, président du collège de la HAS, a même posé clairement la nouvelle règle du jeu: «La question n'est plus seulement de savoir quel est le traitement efficace mais quel est le traitement le plus efficient.» Une notion qui vient des économistes et traduit le rapport entre le gain d'efficacité apporté par un traitement et la différence de coût de prise en charge. «L'an...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant