Les anticholestérols pourraient prévenir le cancer du sein

le
0
Les statines, ces médicament utilisés pour traiter l'excès de cholestérol, pourraient prévenir la survenue du cancer du sein chez certaines patientes.

Des chercheurs présentent, dans une étude publiée vendredi dans la revue américaine Cell, les mécanismes biochimiques responsables de l'effet inattendu des statines sur le cancer du sein. Leurs travaux suggèrent également que les mutations survenues sur un gène particulier pourraient servir à détecter les tumeurs susceptibles d'être traitées efficacement au moyen de ces médicaments normalement prescrits pour lutter contre l'excès de cholestérol.

«Nos données suggèrent qu'il est possible d'identifier des sous-ensembles de malades» éligibles à cette thérapie inédite explique l'un des auteurs de l'étude, Carol Prives, chercheuse à l'université de Columbia (États-Unis). «Mais nous ne pouvons, bien sûr, tirer encore de conclusions définitives tant que nous n'en savons pas plus.»

Le gène synthétisant le suppresseur de tumeur, appelé p53, serait impliqué dans le processus. Cette molécule agit en effet en régulant la prolifération cellulaire, le plus s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant