Les animaux peuvent-ils aider à guérir ?

le
0

La zoothérapie repose sur l'idée que la présence d'un animal constitue un élément apaisant dans la vie d'un patient atteint de handicap ou d'un trouble médical lourd.

Florence Nightingale, instigatrice de nombreuses techniques de soins modernes, gardait une tortue dans son service lors de la guerre de Crimée car elle avait observé que la présence d'un animal diminuait l'anxiété des soldats blessés. Plus récemment, un psychothérapeute américain a observé, dans les années 1950, l'influence rassurante de son chien sur l'un de ses patients autistes et a lancé la psychothérapie facilitée par l'animal.

Les pays anglo-saxons utilisent beau­coup ces approches, malgré l'absence d'études sur large cohorte, nécessaires à une validation objective. La zoothérapie, qui inclut tous les types de thérapie faisant appel à l'animal, reste controversée, même dans les pays où elle est utilisée. Ses pires détracteurs l'accusent de poser un risque sanitaire pour les patients e...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant