Les anciens ministres retrouvent le Parlement

le
0
Neuf recalés du gouvernement récupèrent mardi leur siège de député, trois autres leur fauteuil de sénateur.

Neuf anciens ministres retrouvent mardi leur siège à l'Assemblée nationale et trois autres au Sénat. Avec plus ou moins d'amertume. Dans ce jeu de chaises musicales, l'attribution des bureaux a son importance. L'ancien numéro deux du gouvernement, Jean-Louis Borloo (Nord), va occuper le spacieux bureau de l'ancien secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, dans l'hôtel de la questure. Le président du Parti radical, qui siégera comme «apparenté» au groupe UMP, ne sera pas «en dissidence» avec le parti majoritaire, a-t-il confié lundi au Figaro. L'ancien maire de Valenciennes veut «créer du lien entre les centristes de l'UMP, les députés du Nouveau Centre et les radicaux», pour engendrer cette «ADN» qui lui tient tant à c½ur. Le nouveau patron de l'UMP, Jean-François Copé, a, lui, jeté son dévolu sur le petit bureau de Marie-Anne Montchamp, la nouvelle secrétaire d'État aux Solidarités, qui présente l'immense avantage d'être situé en face de l'u

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant