Les amis, meilleurs remèdes contre les coups durs

le
0
Les enfants supportent mieux les moments difficiles quand ils sont accompagnés par un ami proche.

Les bienfaits de l'amitié sont depuis longtemps loués par les poètes et les écrivains. Cette fois, ce sont des scientifiques qui viennent de prouver que la présence d'amis avait des effets psychologiques et même physiologiques clairement mesurables.

D'après une étude menée à Montréal par des chercheurs de l'université Concordia (Canada) avec des collègues américains des universités de Cincinnati et d'Omaha, les enfants supportent bien mieux les moments difficiles quand ils sont accompagnés par un ami proche.

«La présence d'un bon copain exerce un effet psychologique et physiologique immédiat sur l'enfant vivant une situation désagréable», remarque William Bukowski, coauteur de l'étude parue dans la revue américaine Developmental Psychology et professeur à l'Université Concordia. «Nous avons constaté une hausse notable du taux de cortisol de même qu'une baisse de l'estime de soi chez l'enfant qui assume seul une dispute avec un camarade de classe ou une répri

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant