«Les Amis de Sarkozy : un espace d'unité»

le
0
INTERVIEW - Pour Brice Hortefeux, président de l'association, qui organise son premier rassemblement samedi et dimanche, la campagne interne à l'UMP ne doit pas devenir « violente ».

L'ancien ministre de l'Intérieur préside vendredi et samedi à Nice le premier rassemblement d'élus et militants restés attachés à l'ancien chef de l'État.

LE FIGARO. - Quel est l'objet de la réunion de l'Association des amis de Nicolas Sarkozy à Nice?

Brice HORTEFEUX. -Avec Christian Estrosi, le secrétaire général de l'association, nous sommes impressionnés par le succès annoncé de cette rencontre, à laquelle participeront plus de 3000 élus et militants. La présence de Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-François Copé, Xavier Bertrand, Bruno Le Maire et de l'équipe rapprochée de François Fillon, indisponible après son accident, est avant tout le signal que la démarche de fidélité et de reconnaissance que nous avons engagée autour de Nicolas Sarkozy répond à un sentiment profond. Sa discrétion est légitime, mais son autorité et sa parole manquent.

À vos yeux, Nicolas Sarkozy demeure donc le leader naturel de l'UMP...

La droite et le centre ont été

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant