Les «Amis de Nicolas Sarkozy» peuvent désormais récolter des fonds

le
0
L'association se pare de tous les atouts d'un parti politique, avec une branche chargée du financement. Simple question pratique, répondent ses membres, qui nient la création d'une force politique.

Le soir de sa défaite à l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy avait tenu à ne pas injurier l'avenir, refusant d'annoncer un retrait définitif de la vie politique, «façon Lionel Jospin». À l'aide d'une formule ambigüe, il avait expliqué à ses supporters que sa place ne serait «plus la même». Mais jusqu'à quand? Deux mois à peine après son échec, l'association «Les Amis de Nicolas Sarkozy», présentée à l'origine comme une simple amicale pour défendre et promouvoir le bilan de l'ancien président, prend toutes les allures d'un futur parti politique. Dans le Journal Officiel du 23 juin, le groupe est en effet divisé en deux: d'un côté, une association à portée politique, toujours intitulée «Les Amis de Nicolas Sarkozy», et de l'autre, un bras armé financier, «L'Association de financement des Amis de Nicolas Sarkozy». Une double casquette qui lui permettra d'entrer dans le cadre défini par la législation sur le financement des partis politiques et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant