Les Américains vont pouvoir se ruer sur les cigares cubains

le
0
 (Actualisé avec Obama et éléments de contexte, § 5-6-7-8) 
    WASHINGTON, 14 octobre (Reuters) - Les Etats-Unis ont 
annoncé vendredi de nouvelles mesures d'assouplissement des 
relations avec Cuba dans les domaines des échanges commerciaux, 
et de l'achat de rhum et de cigares. 
    Dernières en date des améliorations apportées aux relations 
américano-cubaines depuis la normalisation annoncée en décembre 
2014, elles permettront l'exportation à Cuba de certains biens 
vendus sur internet. 
    Les entreprises américaines auront en outre désormais le 
droit de participer à l'amélioration de l'infrastructure à Cuba 
dans le cadre de projets humanitaires, disent les départements 
du Trésor et du Commerce dans un communiqué. 
    Enfin, les ressortissants américains en visite à Cuba 
pourront ramener chez eux pour leur consommation personnelle 
autant de rhum et de cigares qu'ils veulent. 
    Dans un communiqué accompagnant cette directive 
présidentielle, Barack Obama explique vouloir "rendre 
irréversible notre ouverture avec Cuba". 
    D'après un haut responsable de son administration, 
l'objectif, à moins d'un mois de l'élection présidentielle du 8 
novembre, est d'empêcher un futur locataire de la Maison blanche 
de "revenir en arrière". 
    Si Hillary Clinton appuie la politique de normalisation avec 
Cuba, son rival républicain, Donald Trump, s'est engagé à 
annuler les directives prises par Obama. 
    Selon ce même responsable, ce "paquet de mesures", le 
sixième annoncé par la Maison blanche depuis décembre 2014, 
devrait être le dernier du mandat Obama. 
 
 (Matt Spetalnick; Gilles Trequesser et Henri-Pierre André pour 
le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant